vendredi 28 août 2015

Les Aspects Positifs de l'Hyperactivité – TDAH



Il vaut mieux être hyperactif que déprimé


Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyper-activité (TDAH) est un désordre neurologique et non pas une maladie, qui peut être très problématique chez l'enfant puis chez l'adulte, et qui par ailleurs peut être aussi bénéfique. Ce trouble peut être aggravé par des facteurs psycho-sociaux mais il est essentiellement d'origine génétique  souvent héréditaire  et neuro-biologique.

Le TDAH entraîne une inconsistance au niveau de l'attention avec éventuellement des problèmes d'hyper-activité et d'impulsivité. On constate aussi souvent des problèmes d'hypersensibilité, des fluctuations fréquentes et courtes dans l'énergie, les émotions et l'humeur, ainsi que des difficultés d'organisation se traduisant souvent par de la procrastination (tendance à remettre systématiquement au lendemain).

Il faut faire comprendre à l'enfant et à son environnement que ce n'est pas un problème d'éducation mais un problème neurologique auquel on peut trouver des solutions.

La grande majorité des enfants hyper-actifs partage deux points communs : ils sont intelligents  souvent plus que la moyenne  et hypersensibles. C’est cette hypersensibilité qui les fait démarrer au "quart de tour" dès la moindre contrariété et rend les crises très fréquentes. Ils sont par contre très vifs, curieux et intéressés par beaucoup de choses. Malheureusement, leur incapacité à se concentrer et à maintenir leur attention les empêche d’exploiter au mieux leurs capacités.

Être hyperactif est-il positif ou négatif ?


Tout dépend comment cette charge extra d'énergie s'oriente, positivement ou négativement.

Il n'est pas recommandable de prendre des médicaments pour devenir plus calme, ils finissent par étourdir et par faire marcher comme un zombie. En plus avec le temps ils causent des dommages au foie et aux reins.

Il vaut mieux faire de l’exercice, pratiquer un hobby. Entreprendre un projet. Se concentrer dans quelque chose d'utile pour soi-même et pour les autres.

Faire un travail volontaire avec les Boy Scouts lors des activités pratiques et des sorties, être utile et amusant, être comme un 'Big Brother' pour les autres, etc.

Être hyperactif signifie posséder quelques caractéristiques très particulières qui peuvent être vues comme un avantage ou un désavantage tant par la personne avec TDAH comme par les autres personnes à qui elle est liée. Cependant, la connaissance et l’entraînement pour le contrôle de ces caractéristiques par un professionnel de la psychopédagogie peut placer l'enfant, l’adolescent ou l’adulte dans une situation avantageuse pour affronter la vie quotidienne tant à un niveau personnel comme académique ou professionnel.

Les personnes avec TDAH n’ont pas seulement des aspects négatifs et un côté obscur dans leur conduite. Elles peuvent avoir beaucoup d'avantages si la société sait les comprendre et entend qu'elles ont à offrir un autre type d'objectif éducatif.

Ces enfants ont une énergie énorme, renouvelable. Ils ont certains points positifs comme leur potentiel intellectuel et surtout une imagination et une créativité remarquables.

L'hyperactif peut s'accommoder de l'accélération du rythme de la société, et se canaliser.

De nombreux enfants hyperactifs sont devenus des adultes célèbres qui avec leurs apports ont révolutionné la vie de l'humanité et l’on peut vérifier que dans leurs caractéristiques de personnalité prédominait une symptomatologie typique du TDAH. Albert Einstein, avait une aversion pour les mathématiques et était une personne qui s'isolait socialement et qui était toujours plongée dans ses pensées ; quant à Thomas Alba Edison, ses maîtres ne supportaient pas l'incapacité de l'inventeur à rester assis, à écouter et à terminer ce qu'il commençait et il a réalisé 1999 inventions dont certaines ont révolutionné l'humanité ; Aristote était toujours inquiet, n'était jamais tranquille dans aucun lieu et il était toujours désireux de nouvelles expériences, pouvait être agressif et irascible et son impulsivité n'avait pas de limites ; Pablo Picasso était désorganisé, instable, impulsif, chaotique ; Mozart était impatient, distrait, énergique, avait besoin d'affection, irrévérencieux, impulsif, anticonformiste, créateur, innovateur ; Leonardo Da Vinci, il s'est consacré à tout, incapable de se décider par une seule activité ; et on pourrait mentionner plusieurs autres. Il est possible que, d'exister dans leur temps les instruments diagnostiques et les expériences scientifiques au sujet du TDAH qu'aujourd'hui nous avons, tous ces personnages auraient été considérés avec TDAH.


Les personnes avec le trouble de déficit d’attention sont plus créatives


Selon une étude dirigée en 2011 par Holly A. White, professeur adjoint de psychologie à Eckerd College à Saint-Petersbourg en Floride, l'inattention et l'impulsivité  qui sont la marque du trouble déficitaire de l'attention avec hyper-activité (TDAH)  peuvent avoir une lueur d'espoir. Elle suggère que les personnes souffrant de ce trouble sont plus créatives que celles sans TDAH.

Les chercheurs ont donné à 60 étudiants de l'Université de Memphis, dont la moitié avec le TDAH, une série de tests mesurant la créativité dans 10 domaines  théâtre, musique, humour, écriture créative, invention, les arts visuels, la découverte scientifique, danse, architecture et arts culinaires. Les étudiants ont également répondu à des questions sur leurs styles de résolution de problèmes, y compris les préférences pour la génération, la structuration, le raffinage et l'implémentation des idées.

Les 60 étudiants dont l'âge moyen était de 20 ans, ont été répartis à peu près également entre hommes et femmes. La moitié du groupe avec TDAH prenait des médicaments stimulants pour traiter la maladie au moment de la recherche.

Le groupe avec TDAH a montré plus de créativité dans tous les domaines, et présentait également une plus grande préférence pour le ‘brainstorming’ et la génération d'idées que le groupe non-TDAH, qui a préféré le raffinage et la clarification des idées.

White a signalé que la nouvelle étude confirme les recherches antérieures qui indiquaient que le manque d'inhibition affiché par les patients atteints de TDAH se traduit par la pensée out-of-the-box (désigne un processus de réflexion non conventionnel, qui se veut plus créatif et plus innovant). Et contrairement à la perception les gens atteints de TDAH sont souvent en mesure d’attribuer une attention soutenue à un sujet ou une activité si c’est quelque chose qu'ils aiment.

Selon l’auteur des traits de la personnalité comme l'entêtement, pourraient être considérés comme une chose négative, ou ils pourraient être vus comme une force, également avec la distraction. Mais il peut aussi signifier qu'ils sont ouverts à beaucoup de nouvelles idées à venir. Cela permet la confrontation d’idées qu’autrement passeraient inaperçues.

Il est particulièrement difficile pour les jeunes de faire quelque chose qu'ils n’aiment pas, de sorte qu'ils peuvent être confondus avec des paresseux ou stupides ce qui n’est pas vrai. Quand ils sont enthousiastes et motivés à propos de quelque chose, le TDAH semble disparaître.

Armés de ces conclusions, les jeunes atteints de TDAH peuvent être plus en mesure de faire une carrière adaptée à leurs forces et faiblesses, ou de poursuivre dans des champs qui sont intrinsèquement motivants, où ils seraient plus productifs.

Cependant Richard Milich, professeur de psychologie clinique à l'Université du Kentucky, affirme que l'étude peut ne pas représenter des jeunes typiques avec le TDAH parce que les participants étaient seulement des étudiants universitaires.

Cela signifie qu'il y a tout un groupe d’enfants TDAH qui ne vont pas à l'université qui n’auraient jamais participé dans cette étude. Ce sont des universitaires, de sorte qu'ils ont déjà franchi le principal obstacle.

Il a également souligné que des recherches antérieures montrent que les personnes avec TDAH ont tendance à exagérer leurs compétences, de sorte que les auto-évaluations utilisées dans cette étude peuvent avoir faussé les résultats.

Néanmoins Blanche et Milich étaient d’accord sur les médicaments pour le TDAH, lesquels conçus pour atténuer les symptômes gênants, peuvent également freiner la créativité.


Les qualités des enfants atteints de TDAH


1. Créativité


La personne avec TDAH a une exubérance d’idées créatives. Elle a la qualité de rapporter les choses d’une manière originelle et unique. Elle trouve également toujours des solutions lors de problèmes auxquelles les autres n’auraient jamais pensées. Grâce à sa capacité de réflexion rapide elle trouve plus vite une solution qu’un autre. Dans un certain sens la créativité nécessite en quelque sorte un manque d'attention puisque par définition c'est quelque chose de nouveau qui surgit.

2. Ingéniosité


On peut affirmer sans aucun risque d'erreur, que l’ingéniosité et le TDAH vont de la main. En fait, il existe une liste interminable de peintres, de dessinateurs, de sculpteurs, de cinéastes, d’écrivains, de musiciens et d’humoristes qui sont hyper-actifs. Cela est possible parce que, pour être un créateur, il faut être capable d'affronter la réalité de forme "désordonnée", ce qui semble très facile pour une personne qui va toujours “contre le système” et qui pense d’une forme divergente par nature.

3. Hyperfocus


L'hyperfocus est un phénomène présent chez beaucoup de personnes avec TDAH et qui se caractérise parce que la personne est capable de s'abstraire absolument dans la réalisation d'un travail ou de prêter toute son attention de forme sélective à un détail en particulier.

4. Loyauté


Ils sont très loyaux. Ils feront tout ce qu’ils peuvent pour appartenir à un groupe et à tenir le groupe uni. Une fois qu’il est votre ami il fera n’importe quoi pour vous. Ils ne sont également pas rancunier, ils oublient et pardonnent vite.

5. Empathie


Ils ont un bon cœur. Ils ressentent très vite les besoins de l’autre et sont tout de suite prêts à l’aider. Ils se dépouilleraient pour ainsi dire sans y réfléchir. Ils donnent avec amour sans pour autant espérer recevoir quelque chose en retour. Il y a un coté positif de l'impulsivité qui peut émerveiller leur entourage en mettant en avant une authenticité ou une franchise souvent supérieure à la plupart des gens.

6. Une forte intuition


Ils possèdent de nature un sixième sens. Ils ressentent très bien les choses et savent tout de suite ce que l’autre ressent et pense. Ils sont très intuitifs et comprennent vite ce qui se passe. Cette façon de voir les choses et les projets de manière globale et non séquentielle leur donne des qualités de vision d'ensemble face à un problème, et permet de dégager des solutions ou stratégies innovantes et performantes.

7. Sens de l’humour


Ils ont un grand sens de l’humour et ont la capacité de présenter les choses d’une façon légère. Ils arrivent toujours avec de nouvelles idées et veulent toujours découvrir de nouveaux mondes. Ils peuvent très bien diminuer les tensions avec leur sens de l’humour.

8. Un excès de motricité


Tandis que pour la majorité des gens la routine hebdomadaire est épuisante, les personnes avec TDAH s’adaptent mieux aux hâtes et courses qu'exige le style de vie du XXIe siècle. En fait, le pire qui peut être demandé à un hyperactif est de rester tranquille.


L’enfant ou le jeune qui est bien pris en charge et correctement entouré dévoile peu à peu au grand jour ses capacités, jusque-là insoupçonnées, car masquées par les traits bruyants de son trouble.

Créatif, spontané, enthousiaste, débrouillard, curieux, enclin à la générosité d’esprit, heureux d’aider, il a un grand sens de l’humour, du ressort, de bonnes capacités d’anticipation, d’observation et revient toujours à la charge. Cet enfant se révèle très vif, supérieurement intelligent, doté d’une force et d’une volonté hors du commun, auréolé d’une sensibilité émotionnelle et d’une empathie qui peut être la source d’une vie riche et épanouie.

Le défi pour les parents réside à exploiter ce haut niveau d’activité, cet esprit curieux et cette nature sensible pour aider leur enfant à devenir un adulte heureux et épanoui, en lui offrant la structure nécessaire pour permettre d’assurer sa réussite sur le plan individuel.


Il vaut mieux être hyperactif que déprimé !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire