vendredi 14 août 2015

Les Neurones générés à l'Adolescence déterminent la Sociabilité de l'Adulte



Le fonctionnement correct du cerveau à l'adolescence conditionne le comportement social d'un adulte



Bien que la neuro-genèse, ou une nouvelle génération de cellules, se déroule à un rythme supérieur chez les jeunes cerveaux, la plupart des études ont porté sur la façon dont ces neurones fonctionnent dans le cerveau adulte.

Chaque enfant subit un processus appelé neuro-genèse, dans lequel de nouvelles cellules cérébrales se développent de manière récurrente. La croissance de ces cellules est plus rapide pendant l'enfance et l'adolescence.

Une étude de l'Université de Yale publiée dans la revue Neuroscience en octobre 2011, rapporte que l'interruption de la création des cellules du cerveau chez les souris adolescents les rend profondément antisociaux.

L'équipe de Yale a décidé d'explorer la fonction de ces nouvelles cellules cérébrales chez les souris de différents âges. Les souris adultes normales ont tendance à passer beaucoup de temps à explorer et interagir avec des souris inconnus.

Pour déterminer la cause principale des problèmes de comportement chez les adolescents, les chercheurs ont observé le développement des cellules du cerveau pendant l'adolescence chez les souris de laboratoire.

Lorsque la neuro-genèse est altérée ou bloquée pendant l'adolescence, des problèmes de comportement sont déclenchés.

Les souris dont le développement harmonieux des cellules du cerveau a été interrompu pendant l'adolescence sont devenues profondément antisociaux et ont évité la compagnie d'autres souris.

Toutefois, lorsque le même processus est interrompu chez les adultes, aucun de ces changements de comportement ont été notés.

Ceci suggère que les cellules du cerveau produites au cours de l'adolescence jouent un rôle très différent dans le fonctionnement du cerveau adulte et le comportement, que celles générées au cours de l'âge adulte.

Les personnes atteintes de schizophrénie ont un problème avec la génération de nouveaux neurones dans l'hippocampe du cerveau, l'une des zones du cerveau où de nouveaux neurones sont créés. Étant donné que les symptômes de la schizophrénie apparaissent généralement pendant l'adolescence, il est possible que le déficit dans la neuro-genèse pendant l'adolescence ou l'enfance joue un rôle dans certains troubles sociaux et cognitifs, caractéristiques de la schizophrénie.

Selon les conclusions de cette étude, une croissance altérée dans le cerveau pendant l'adolescence affecte non seulement la sociabilité, mais déclenche également des problèmes de comportement et des maladies mentales, comme la schizophrénie, plus tard dans la vie.

Comment obtenir la création de nouveaux neurones ? 90% de la maturation du cerveau est atteint à six ans. À partir de là, commence un processus de maturation d’un autre 10%. Jusqu'à 12 ans, le cerveau se consacre à augmenter ses connexions cérébrales et ensuite à élaguer les connexions superflues.

Cependant, jusqu'à présent on sait très peu sur ce que l'être humain doit ou ne doit pas faire pour promouvoir la formation de nouveaux neurones. Néanmoins, des études sur des animaux ont démontré que l'exercice physique et le stress chronique influent sur la neuro-genèse pour le meilleur et pour le pire. Dans le premier cas, en améliorant sa production et dans le deuxième, en la diminuant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire